Cet oratoire érigé près des Landes est consacré à Saint  Yves, patron des juristes, des avocats et la Bretagne.


Yves Hélory de Kermartin est né à Tréguier en 1253.
Plus que pour tout autre saint, le culte des Bretons pour Yves s’est traduit dans l’iconographie : il est quasiment impossible de faire un relevé complet des vitraux, tableaux et statues qui, dans les églises ou chapelles de Bretagne, rappellent Yves Hélory le protecteur des pauvres.


L’oratoire Saint Yves à Grâces dépendait de la chapelle privative du manoir de Kerrurien.
Il est le seul vestige de cette chapelle qui fut détruite.
L’édifice fut restauré  par la famille Le Guen, en remerciement, leurs fils étant rentré indemne de la guerre.